L’évolution de la consommation alimentaire des Français depuis 1959, par Olivier Frey

« Ce cataclysme doit nous amener à changer de société » Richard Ramos, député du Loiret

C'est un véritable appel au changement que l'on entend dans les propos du député Richard Ramos, interrogé à propos de l’agriculture, de...

« Les agriculteurs doivent accéder au marché carbonne » JEAN-CLAUDE LECLABART, Député de la Somme

Le député de la Somme Jean-Claude Leclabart nous explique combien il est important, selon lui, de revisiter les pratiques agricoles et de...

« Permettre aux agriculteurs de vivre de leur production » Jean Bizet, sénateur de la Manche.

Interrogé dans Les Clés de l'agriculture, le sénateur de la Manche Jean Bizet explique qu'il est indispensable "de revenir aux fondamentaux de...

« Tout savoir sur… la souveraineté alimentaire : souveraineté ou sécurité ?” avec Jean-Marie Séronie, agroéconomiste.

La souveraineté alimentaire… Savez-vous ce que c’est ?Jean-Marie Séronie vous explique tout pour Les Clés de l’Agriculture. Voici l'épisode...

« Tout savoir sur… La Souveraineté Alimentaire ! » l’après COVID, avec Jean-Marie Séronie, agroéconomiste.

La souveraineté alimentaire… Savez-vous ce que c’est ? Jean-Marie Séronie vous explique tout pour Les Clés de l’Agriculture.

Le consultant et conseil stratégique sort une étonnante analyse de nos habitudes sur plus de 60 ans. Surprises !

On dit souvent que ce que l’on mange nous défini ! L’alimentation a toujours eu une grande importance chez les français. Que ce soit passer du temps à table, la bonne gastronomie, mais aussi les grands chefs français qui sont les plus réputés au monde. Mais finalement, quelle est la part du budget que les français consacrent à l’alimentation ? C’est ce que nous allons voir dans cet Agridata numéro 1.
En 1959, l’alimentation représentait 34% des dépenses des français, devant l’habillement et le logement. La part des dépenses en alimentation des ménages français a effectivement fortement diminué depuis les années 60. En 1992 c’est le logement qui est passé numéro 1 des dépenses et ce jusqu’à aujourd’hui. En 2018, 26,6 % du budget étaient alloués au logement, contre 21 % pour l’alimentation. Cette baisse des dépenses alimentaires des français peut s’expliquer par l’augmentation de la part du logement et des transports.
Maintenant regardons dans le détail les dépenses alimentaires.
En 1959, 72% du budget de l’alimentation correspondait aux produits alimentaires et boissons non alcoolisées. La restauration et les boissons alcoolisées complétaient les dépenses. On remarque que le budget restauration a doublé en 60 ans pour représenter environ 30% des dépenses alimentaires en 2018.
Pour finir regardons l’évolution de la composition du panier alimentaire des ménages français.
Si l’on regarde en détail, on remarque la baisse du poste viande, qui est passé d’une part de 23% en 1959 à 19,8% en 2018. La viande a représenté jusqu’à 25,8% du panier de courses des Français en 1967. Dans le même temps, la part des boissons alcoolisées est passée de 16,1% à 11,5%. La part du poste lait, fromage et oeufs est passée de 8% en 1959 à 11,4% en 2018. Enfin certains postes restent relativement stables, comme le pain et les céréales, qui représentait 15,5% des dépenses en 1959 et 15% en 2018.
Les habitudes de consommation des ménages français ont donc fortement évolué depuis les années 60. L’agriculture elle aussi évolue, et l’étude des chiffres de consommation des ménages français doit nous permettre d’anticiper les évolutions futures de la consommation alimentaire en France. Merci d’avoir regardé cet Agridata Numéro 1. Et surtout n’oubliez pas que l’agriculture évolue…et que les chiffres le montrent. A bientôt.

Plus d'articles

“Le développement du bio c’est une diminution radicale de la production !” Gilles Rivière Wekstein.

Gil Rivière-Wekstein, rédacteur en chef de la revue Agriculture et environnement, s’insurge contre certaines décisions prises par la Commission européenne à propos...

“Vuittonisation” de l’agriculture, PAC controversée… Christiane Lambert, Présidente de la FNSEA s’exprime.

La cheffe de file du syndicat agricole revient sur les grands enjeux de l’agriculture française et européenne et détaille son Manifeste pour...

Quel avenir pour les vins de Champagne avec cette crise ? Thibaut Le Mailloux, Dircom du Comité Champagne, fait le point pour LCDA

Arrêt de l’export, chute de la consommation nationale, trésoreries en danger…  Mais les vins de Champagne ont du potentiel !

Plus d'articles

On récolte le blé dur : BON RENDEMENT ? – « La minute de François »

François Arnoux, céréalier et ingénieur développement partage avec nous 1 minute de son quotidien. Aujourd'hui, dans "La Minute de François", François vous...

« Tout savoir sur… la souveraineté alimentaire pour le consommateur ?” avec Jean-Marie Séronie, agroéconomiste.

La souveraineté alimentaire… Savez-vous ce que c’est ?Jean-Marie Séronie vous explique tout pour Les Clés de l’Agriculture. "Tout Savoir...

La castration du maïs comme si vous y étiez – « La minute de François »

François Arnoux, céréalier et ingénieur développement partage avec nous 1 minute de son quotidien. Aujourd'hui, dans "La Minute de François", François nous...